LES CHAMPAGNES EN BIODYNAMIE

Les vignerons qui aspirent à cette démarche pensent alors que la survie du sol dépend d’une relation étroite avec les astres. Les adeptes de cette méthode suivent un calendrier lunaire pour la culture de la vigne et la préparation du champagne (plantation, vendange, fermentation, etc.).

Pour la fabrication du champagne, la méthode de la biodynamie consiste alors à respecter entièrement les relations naturelles entre la vigne et tout son environnement (sol, terre, soleil, lune…) pour en tirer le meilleur raisin et donc le meilleur champagne.
Les vignerons qui utilisent la méthode de la biodynamie requièrent des potions naturelles (macérations de plantes, infusions naturelles…) pour stimuler le sol et renforcer la vigne.

Tout savoir sur le champagne bio, le guide ultime !

Depuis quelques années, le champagne est devenu une boisson qui accompagne toutes les festivités (mariage, baptême, anniversaire…). Ses bulles, sa couleur mordorée et son goût subtil s’y prêtent volontairement. On le déguste au moment de l’apéritif ou du dessert et en flûte, car cela conserve mieux son effervescence.

Et depuis le temps que l’on se rue vers le bio, de nombreux vignerons champenois se sont alors orientés progressivement vers une production respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, on en trouve plusieurs variétés, dont les champagnes bio, les champagnes en biodynamie et les champagnes naturels. Faisons le point sur ces trois types de champagne.