Comment fait-on du champagne ?

C'est un mystère pour les amateurs et amateurs de bulles, comment les vignerons réussissent-ils cette petite magie scientifique ?

Au début...

Le champagne est avant tout un vin. Issu de cépages tels que le Chardonnay, le Pinot Meunier, le Pinot Noir, etc., il demande une grande attention lors de son élaboration. Les baies récoltées à la main ou à la machine sont ensuite triées en cave pour ne garder que les meilleures.

Le champagne est différent dans le sens où le "millésime" n'est pas toujours d'actualité, surtout dans les domaines à taille industrielle où l'on peut assembler des raisins de différentes parcelles, de différentes régions, et enfin, pour le champagne rosé, c'est tout, la seule exception c'est vous Blanc et les vins rouges peuvent être mélangés pour le champagne rosé.

Alors allons-y, on vendange, on met nos raisins en cuve, puis on part en fermentation, comme un vin classique.

Une fois cette étape terminée, le montage est prêt.

Comme nous venons de le voir, chaque maison de champagne, chaque vigneron a son propre style de champagne et utilise donc une approche différente. Quelques cépages mixtes : Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier.

Autres régions de Champagne d'assemblage : Aÿ, Vallée de la Marne, Côte des Blancs, Côte des Bars, et enfin quelques cuvées d'assemblage. Généralement, les 3 dernières années ont été ajoutées.

L'embouteillage

Une fois assemblées, ces cuvées sont généralement mises en bouteille vers le printemps. Ajoutez un peu de liqueur (sucre mélangé à du vieux vin) dans la bouteille pour obtenir la douceur du vin et surtout son pétillant ! C'est la capture de la mousse. Nous scellions les bouteilles et les gardions tranquillement dans la cave.

La fermentation

C'est loin d'être terminé ! La deuxième fermentation commence en bouteille. En raison de l'ajout de liqueur, le sucre contenu dans le vin est transformé en alcool et en dioxyde de carbone. Le temps de conserver le flacon horizontalement à 10°C pendant plusieurs mois.

Le remuage

Le travail fait à la main a longtemps été mécanisé, et au fil des années les énigmes ont permis aux levures mortes et aux sédiments de s'accumuler au fond de la bouteille.

La bouteille est inclinée vers le bas et tournée d'un quart de tour tous les jours pendant 3 mois. La bouteille peut rester dans cet état pendant plusieurs années en commençant à vieillir.

Le dégorgement

Une étape clé de l'élaboration du champagne ! Placer le goulot de la bouteille avec tous les sédiments dans le mélange d'azote glacé. Le sédiment est ainsi converti en glaçons et expulsé lorsque la bouteille est ouverte pendant des mois ou des années sous la pression du dioxyde de carbone dans la bouteille.

Le Dosage

Une petite quantité d'alcool s'échappe lors du crachat. Pour remplacer ce vide, le vigneron a ajouté une certaine quantité de sucre, une liqueur d'expédition.

Ce dernier peut être plus ou moins "administré". Entre 33 et 50 grammes de sucre on aura une demi seconde de champagne demi-sec, entre 6 et 15 grammes on aura du champagne Brut, et enfin entre 0 et 6 grammes c'est du champagne extra Brut ou du champagne non dosé ou nature.

du

Vous savez tout ! Ou presque, faites sauter les bouchons de Champagne maintenant !