logo Champagne Moët & Chandon

L'Histoire de la Maison de Champagne Moët & Chandon

On affirme souvent que, toutes Les six secondes, quelqu’un dans le monde ouvre une bouteille de Moët & Chandon. Le chiffre exact des ventes est un secret bien gardé, mais celles du Möet Impérial brut non millésimé doivent largement dépasser les vingt millions de bouteilles par an.

Le Moët est forcément impérial. C'est le vin phare du groupe Louis Vuitton-Moët-Hennessy (LVMH) et le premier champagne du marché. Il est directement lié à l'empereur Napoléon, qui sera d'abord le client puis l'ami de Jean-Rémy Moët, le petit-fils de Claude Moët, fondateur de la Maison en 1743. Moët & Chandon fut la première Maison à se lancer dans le champagne dans une région depuis longtemps vouée aux vins tranquilles, et Claude Moët ravitailla la cour de Versailles du temps de madame de Pompadour, favorite de Louis XV et grande amatrice de bulles.

Jean-Rémy Moët reprend l'affaire en 1792 en pleine Révolution. En dépit de sa proximité avec l'Ancien Régime, la Maison survit : dans les tribunaux révolutionnaires, on sirote du bon champagne tout en condamnant des gens à la guillotine. En 1801, Jean-Rémy fournit en champagne, Napoléon et Joséphine. L'année suivante, il devient maire d'Épernay.

Napoléon s'approvisionne à chaque fois qu'il passe à Épernay en se rendant sur ses champs de bataille. Pour les accueillir comme il convient, Jean-Rémy a fait construire une réplique du Petit Trianon en face de sa maison, sur la future avenue de Champagne. En 1814, il reçoit la Légion d'honneur pour sa participation à l'organisation de la défense et de la résistance d'Épernay contre les Cosaques russes, ce qui permettra à Napoléon d'atteindre le village avant les armées alliées. Il ouvrira également ses caves afin d'y abriter les réserves de ses voisins.

Jean-Rémy Moët meurt en 1841, laissant la Maison à son fils, Victor Moët, et à son gendre, le comte Pierre-Gabriel Chandon, qui a acheté l'abbaye d'Hautvillers en ruine et ses vignes quelque vingt ans plus tôt. Au tournant du XXe siècle, les visiteurs de la fabrique de champagne, à Épernay, sont étonnés de sa dimension industrielle : elle emploie 1 500 salariés. En 1902, George Kessler, l'agent américain de la firme, se targue d'un niveau d'importations record avec un total de 102000 caisses, soit plus d'un quart des ventes mondiales de Moët. Il organise des soirées fastueuses à New York et à Londres : une fois, il a inondé la cour du Savoy pour créer un lagon vénitien peuplé de cygnes, de canards et de truites de mer. Lors de cette soirée, Enrico Caruso a chanté des sérénades aux invités tandis qu'ils buvaient du champagne millésimé à bord d'une gigantesque gondole. À la fin de la soirée, un énorme gâteau a été apporté par... un éléphanteau.

Ice Imperial Brut Moët et Chandon
bouteille de champagne brut moët
Rosé Impérial moët et chandon

La pérennité assurée pour le groupe LVMH

Après ce formidable pic de consommation, la marque décline jusqu'à ce qu'un lointain cousin la reprenne en 1932. Il semble invraisemblable que le comte Robert-Jean de Vogüé puisse sauver la Maison : il préfère apparemment le scotch au champagne, qu'il boit, dit-on, dilué dans de l'eau gazeuse. Il s'avère pourtant être un directeur dynamique et novateur. Il est assez audacieux pour lancer en 1936 la luxueuse cuvée prestige Dom Pérignon en dépit de la situation économique. Représentant l'industrie du champagne pendant la guerre, il est amené à traiter avec le führer du champagne, Otto Klaebisch. C'est encore lui qui négociera la multiplication par six du prix du raisin afin d'aider les récoltants et d'assurer la pérennité du champagne.

Selon le directeur marketing de Moët Arnaud de Saignes, Vogüé fut un des premiers chefs d'entreprise à saisir l'impact des relations publiques et le pouvoir des stars. Maurice Chevalier, considéré pendant un temps l'acteur le mieux payé de Hollywood, fut courtisé dans l'espoir de faire rejaillir un peu de sa gloire sur les produits de la Maison. Celle-ci ne tarda pas à s'agrandir : elle acquit Ruinart en 1963, puis Mercier, Veuve Clicquot et finalement Krug en 1999. Aujourd'hui, LVMH représente environ un cinquième de tout le champagne et à peu près les deux tiers du marché des États-Unis.

Pour Saignes, si la Maison possède 1 180 hectares de vignes, ce qui couvre plus d'un cinquième de ses besoins, c'est parce que plus c'est grand, mieux c'est. Benoît Gouez, le chef de cave respecté de la marque, insiste sur le fait que qualité et quantité ne s'excluent pas mutuellement dans le secteur du champagne. L'échelle de la production à Mont Aigu, dans la toute nouvelle cuverie implantée sur la Côte des Blancs, est stupéfiante de même que la technologie numérique et laser utilisée sur place. Le groupe LVMH inspire le respect à ses concurrents, auxquels il fait certainement aussi un peu peur. On dit qu'il a l'intention de faire passer sa production de 60 à 100 millions de bouteilles.

moët & chandon prix

moët & chandon impérial

moët champagne

moët et chandon impérial brut

moët & chandon wikipedia

moët & chandon histoire

claude moët

moët henessy

LVMH

Cave moët & chandon

Coffret moët & chandon

Achat moët & chandon

moët & chandon pas cher

moët et chandon avis