Blog navigation

Derniers articles

Tout savoir sur le champagne bio, le guide ultime !

3816 Vues

Depuis quelques années, le champagne est devenu une boisson qui accompagne toutes les festivités (mariage, baptême, anniversaire…). Ses bulles, sa couleur mordorée et son goût subtil s’y prêtent volontairement. On le déguste au moment de l’apéritif ou du dessert et en flûte, car cela conserve mieux son effervescence.

Et depuis le temps que l’on se rue vers le bio, de nombreux vignerons champenois se sont alors orientés progressivement vers une production respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, on en trouve plusieurs variétés, dont les champagnes bio, les champagnes en biodynamie et les champagnes naturels. Faisons le point sur ces trois types de champagne.

La différence entre un champagne bio, biodynamie et naturel

Même s’ils ont des ressemblances, le champagne biodynamique et le champagne naturel ont quelque peu de différence avec le champagne bio.


Champagne bio

Le champagne bio est issu d’une agriculture bio, sans pesticides et d’intrants chimiques. Un champagne bio n’est pas forcément meilleur au goût, tout revient dans la qualité du vignoble. Une période de transition de quatre années doit être respectée après l’utilisation des substances chimiques pour qu’un champagne soit certifié bio.

Depuis 2005, le ministère de l’Agriculture française a mis en place un label AB pour protéger les produits bio. Il doit être accompagné de la mention « vin issu de l’agriculture biologique » et du nom de l’organisme chargé de la vérification du champagne.

Jusqu’en 2012, l’appellation bio s’est consacrée à la partie viticulture ou à la culture de la vigne jusqu’aux vendanges. Mais depuis cette année-là, le label AB inclue également la vinification. Ce qui veut dire qu’un vin bio, car le champagne est un vin mousseux, provient d’un procédé qui n’utilise aucun produit chimique de synthèse dans les vignes et aucun intrant chimique dans la vinification.


Champagne biodynamie

Le champagne biodynamique, quant à lui, est plus spécifique dans son élaboration. L’agriculture biodynamique se base sur des pratiques ésotériques. C’est Rudolf Steiner, penseur et philosophe, qui est à l’origine de cette mouvance. Les vignerons qui aspirent à cette démarche pensent alors que la survie du sol dépend d’une relation étroite avec les astres. Les adeptes de cette méthode suivent un calendrier lunaire pour la culture de la vigne et la préparation du champagne (plantation, vendange, fermentation, etc.).

Pour la fabrication du champagne, la méthode de la biodynamie consiste alors à respecter entièrement les relations naturelles entre la vigne et tout son environnement (sol, terre, soleil, lune…) pour en tirer le meilleur raisin et donc le meilleur champagne.

Les vignerons qui utilisent la méthode de la biodynamie requièrent des potions naturelles (macérations de plantes, infusions naturelles…) pour stimuler le sol et renforcer la vigne.

Champagne naturel

Si le champagne biodynamique dépend de pratiques ésotériques dans son élaboration et que le champagne bio n’utilise pas de produits de synthèse ni d’intrants chimiques, qu’en est-il donc du champagne naturel ?

Le champagne naturel provient de vignes cultivées sans produits chimiques et aucun intrant n’est utilisé pendant la vinification. Il existe cependant un seuil qui doit être respecté, le dioxyde de soufre (S02) ne doit pas dépasser les 30mg par litre. L’élaboration d’un champagne naturel peut résulter soit d’une agriculture bio, soit d’une agriculture biodynamique, mais sans utilisation d’intrant œnologique (sauf le SO2).

Questions/Réponses sur le champagne bio

Vous êtes maintenant conscient de certaines démarches dans la fabrication du champagne. Sachez que le sulfite prend énormément de places dans sa conception. Toutefois, bien qu’il occupe un rôle considérable dans sa conservation, sa désinfection, sa stabilisation ou encore sa clarification, bon nombre de professionnels du vin le dénonce à cause des douleurs céphalées qu’il pourrait provoquer. De ce fait, si certains producteurs de vin ont réduit son utilisation, d’autres ont même proscrit le soufre.

Il existe alors des champagnes bio sans sulfites, des champagnes issus de pratiques saines et respectueuses de l’environnement. Voyons cela de plus près.

 

Le champagne Bio sans sulfite, qu'est-ce que c'est ?

Le raisin, de par sa fermentation, contient naturellement du soufre. Il ne dépasse pas normalement les 5 mg/l si le principe est de 30 mg/l, hors vins bio ou en biodynamie. Pour information, champagne est une appellation d’origine contrôlée (AOC) qui n’est attribuée qu’aux champagnes issus de la région de Champagne.

Le champagne Bio sans sulfite correspond donc aux champagnes bio sans soufres ajoutés. En vinification, sulfite ou SO2 est la dénomination adaptée pour le soufre. Depuis 2005, la loi oblige la mention « contient des sulfites » quand le taux de S02 dépasse les 10 mg/l. À proprement parler, il n’existe pas vraiment de champagne Bio sans sulfite puisque le soufre se produit naturellement durant la fermentation du raisin. Mais « sans sulfites ajoutés » signifie que l’on n’a pas versé de soufre durant la vinification. Un champagne bio sans sulfite est donc un champagne qui provient d’une agriculture biologique et sans rajout de sulfite par la main de l’homme durant le cuvage.

 

Champagne bio Demeter, c'est quoi ? 

Instaurée en 1932, Demeter est la marque certifiée internationale des produits issus de l’agriculture biodynamique. Ces derniers doivent se conformer à des cahiers des charges établis par le label bio de l’Union européenne et celui lié à la marque Demeter. Un champagne bio Demeter est donc un champagne fabriqué suivant ces normes. Aucun engrais ou pesticides de synthèse n’ont été utilisés sur la culture de la vigne. Toutes les étapes de fabrication du champagne s’alignent sur des procédés de haute qualité, soucieux de l’environnement.

 

Comment Choisir un Champagne bio pour un mariage ?

Le champagne est la boisson par excellence du mariage. Il apporte une touche festive et distinguée à toutes les célébrations. Et vous avez bien fait d’opter pour le champagne bio pour le vôtre ! Cependant, il existe quelques règles qu’il convient de respecter pour rendre unique tous les instants de votre jour J avec le champagne.

  • Commencez par le vin d’honneur. La boisson que vous avez choisie pour accueillir vos hôtes est très importante. Optez pour un champagne bio brut. Et si vous désirez ajouter une note de sophistication, choisissez un champagne bio blanc de blancs.
  • Pendant le repas, le champagne bio blanc de blancs ressort toujours très bien le goût de la viande blanche ou d’un poisson saucé. Cependant, pour une viande plus corsée, n’hésitez pas à sortir le champagne bio blanc de noirs. Pour les spécialités comme les truffes ou le foie gras, sortez le champagne bio millésimé. Sachez que certains invités préféreront accompagner leur plat de vin rouge ou de vin blanc. Servez donc toujours du vin à côté du champagne pour varier les plaisirs.
  • Au dessert, il convient de présenter un champagne bio aux arômes plus doux comme un champagne bio rosé ou un champagne bio demi-sec. S’il y a du chocolat, il n’y a rien de mieux que de l’accompagner avec un vieux champagne bio millésimé.

TOUT LES CHAMPAGNES BIOLOGIQUES